Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 20:07
Astonishing X-men n°30, irréparable (Greg Pak, Tyler Kirkham, Frank Tieri, Jim Calafiore, Peter David, Pablo Raimondi, Tony Bédard, Paul Pelletier)

On poursuit dans le comic contemporain avec « Astonishing X-men n°30, irréparable » sorti en 2007.

Ici, l’univers des histoires parallèles foisonnent autour des légendaires X-men, ou sous l’impulsion de Greg Pak (scénario) et Tyler Kirkham (dessins), trois sœurs télépathes nommées Mindee, Céleste et Phoebe découvre dans un laboratoire top secret de l’organisation Arme Plus qu’elles ont été clonées par un savant fous nommé le Dr Sublime pour créer une race de super soldats tueurs de mutants.

Les X-men (Cyclope, Colossus, Shadowcat et la Reine blanche) prennent d’assaut le complexe gardé par des robots défensifs qui bien entendu ne pèsent pas lourd face à des mutants aussi puissants.

La Reine blanche semble guidée par les pensées des jeunes filles parfois défigurées et conservées dans d’énormes tubes en verre et découvre avec horreur qu’elles ont toute étés crées en prélevant une partie de son patrimoine génétique.

Elle parvient jusqu’à Céleste déjà prise en charge par un Jake Oh un agent du S.H.I.E.L.D infiltré et libère par télépathie ses pouvoirs latents du Phénix contenus en elle.

Le résultat est une quasi explosion du complexe.

Restés en altitude sur le Blackbird, Wolverine et le Fauve sont attaqués par des clones zombifiés et sont contraints eux aussi d’entrer dans le combat et tentent sans succès d’arrêter Céleste dont les pouvoirs de Phénix sont incontrôlable.

On comprend alors qu’un duel de télépathe entre Céleste et la Reine blanche est inévitable.

De manière beaucoup plus passionnante, la seconde aventure scénarisée par Frank Tieri et dessinée par Jim Calafiore, traite du Fléau, enrôlé dans le camps des super héros avec Excalibur.

En plein questionnement intérieur, l’invincible colosse se rend dans un lieu reculé et dialogue avec le dieu Cyttorak, qui lui rappelle qu’il l’avait choisi en Asie pour son caractère colérique et destructeur, mais que sa récente évolution plus pacifique avec Excalibur l’oblige à le tuer pour lui trouver un remplaçant.

Alors que dans le monde réel Excalibur (Captain britain, Chevalier noir, Dazzler, Sage, Wisdom) affronte des agents ninja gardiens du temple de Cyttorak, Cain Marko affronte donc un prétendant en armure chargé de lui prendre son titre de Fléau et le tue après un combat d’une grande violence.

Bien que victorieux et détenteur à nouveau de son pouvoir, le Fléau est victime de Cyttorak qui expose son passé à Excalibur en expliquant qu’il n’a pas hésité à massacrer un village d’innocents, chose que son prédécesseur un certain Taiko refusait de faire.

Rongé par la culpabilité, le Fléau s’attend à se faire virer du groupe mais est finalement soutenu par le Chevalier noir, qui en revanche quitte lui le groupe pour régler lui aussi des problèmes personnels.

On bascule ensuite avec Peter David (scénario) et Pablo Raimondi (dessins) dans un épisode particulier de Facteur-X, dans lequel l’homme multiple James Madrox enlevé par Locke un scientifique de l’organisation criminelle Hydra afin de le conditionner mentalement pour en faire une arme anti S.H.I.E.L.D.

Mais tandis qu’à Paris, la scultpturale M et la Cyrène fille du Hurleur tentent d’éviter le lynchage d’un mutant, l’expérience tourne mal, Madrox multipliant ses doubles pour tuer les hommes de l’Hydra.

Dans la dernière aventure, Tony Bédard (scénario) et Paul Pelletier (dessins) réactivent le légendaire Proteus, mutant surpuissant capable de prendre possession du corps de n’importe qui pour faire face dans la Terre 616, un monde alternatif aux Exilés (Mimic, Dents de sabre, Bec, Morph, Blink)

Ayant investi le corps d’Angel, une mutante noir américaine, Proteus, s’en prend à sa mère Moira Mc Taggert.

Les héros sont aidés à distance par Heather Hudson qui tente depuis un base high tech de leur donner le clé pour vaincre cet adversaire redoutable mais Proteus intercepte les communication et force Hudson a tout fermer pour ne pas se trouver elle aussi détruite.

Proteus exhume les pires angoisse de chacun de ses adversaires et les torture cruellement, avant que Mimic n’utilise la seule faiblesse de Proteus au métal en se transformant en hybride de Colossus et Wolverine pour le combattre.

La charge ébranle Proteus, blessé par balle par Moira, mais le mutant se reconfigure en abandonnant le corps blessé d’Angel pour prendre celui de Mimic.

Les Exilés affrontent donc un adversaire transformiste capable de bouger aussi vite que Véga, d’être aussi féroce que Wolverine ou de tirer des rafales optiques comme Cyclope.

Proteus domine encore outrageusement ses adversaires puis abandonne le combat et disparait, préférant explorer l’immensité des mondes alternatifs qu’il a pu entrevoir.

Hudson téléporte ses amis dans sa base mais laisse Bec et Angel mourante sur la Terre 616 alors en pleine mutation.

En conclusion, toutes les aventures sont d’un intérêt plus que variable dans ce « Astonishing X-men n°30, irréparable ».

Servi par le graphisme lourd et figé de Kirkham, Pak fait plutôt un flop avec son histoire de base secrète de clones du Phénix usés jusqu’à la corde et malgré le style plus adulte et réaliste de Raimondi, David peine à passionner avec un personnage de sous rang comme Madrox.

Reste bien entendu le morceau de choix, le Fléau dont l’évolution au sein des britanniques d’Excalibur permet une passionnante exploration de son passé et des liens qui l’unissent avec son dieu, le ténébreux Cyttorak.

Cette aventure magistralement dessinée par Calafiore, met parfaitement en lumière un personnage sortant de son rôle de brute épaisse pour présenter un visage plus complexe et torturé.

Enfin, on goutera avec un certain plaisir le retour du maléfique Proteus, super criminel crée par Chris Claremont et de John Byrne, même si les artistes prenant la relève en 2007 sont loin d’atteindre le génie de leurs prédécesseurs.

Ultime constatation donc, les anciens personnages charismatiques (Fléau, Proteus) sont les seuls capables de maintenir à flot cet énième spin-off des X-men !

Astonishing X-men n°30, irréparable (Greg Pak, Tyler Kirkham, Frank Tieri, Jim Calafiore, Peter David, Pablo Raimondi, Tony Bédard, Paul Pelletier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens