Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 09:41
Monster (Patty Jenkins)

Basculons d’univers avec « Monster » film de Patty Jenkins.

Sorti en 2003, « Monster » raconte de manière romancée la vie de la tueuse en série Aileen Wuornos, exécutée l’année précédente pour le meurtre de sept hommes.

A la fin des années 80, Aileen (Charlize Theron) est une marginale de Floride, vivant dans la rue et gagnant sa vie en se prostituant avec des automobilistes de passage.

Sa vie brisée et instable croise un soir la route de Selby Wall (Christina Ricci), jeune lesbienne qui la drague dans une boite homosexuelle et lui propose de venir dormir dans une petite chambre prêtée par les amis de ses parents

Bien qu’à la base non homosexuelle, Aileen désespérée par la vie, cède aux avances de Selby et devient son amante.

Les deux jeunes femmes aussi dissemblables l’une que l’autre, s’attirent en vertu des la théorie des contraires et sortent ensemble à la patinoire de la ville, nouant une relation amoureuse.

Bien qu’ayant rencontré pour la première fois quelqu’un à aimer, Aileen est contrainte pour continuer à survivre à continuer les passes sur les routes et rencontre un soir un client (Lee Tergesen) particulièrement violent qui l’assomme, la viole et la torture.

Paniquée, elle saisit une arme à feu située dans la boite à gant du violeur et l’abat.

Après une crise de nerf avec Selby, Aileen finit par lui avouer son crime et la pousse à quitter la ville en profitant de l’argent qu’elle a volé sur le violeur.

Fort heureusement la police se montre incapable de la retrouver et Aileen mène une vie plus douce avec sa compagne dans un petit motel tranquille.

Souhaitant en apparence se ranger, elle se lance dans une recherche de travail normal mais sans expérience ni diplôme est systématiquement refusée pour des postes de secrétaires ou d’ouvrière.

Son destin semble la rattraper lorsqu’elle est ramassée par un policier qui en profite pour la contraindre à une fellation dans sa voiture.

Aileen comprend qu’elle n’a pas d’autre choix que de se prostituer et l’accepte en apparence, mais en réalité une sombre pulsion s’est activée en elle : le désir de tuer.

Elle va alors entamer une série de meurtre d’hommes la ramassant dans leur voiture, puis finissant abattus et volés.

Aileen renonce à tuer Gene (Pruitt Taylor Vince) un homme effacé et pacifique mais dérape en abattant un ancien officier de police.

Paniquée, elle se lance dans une nouvelle cavale vers la Floride, entrainant avec elle Shelby mais cette fois le meurtre du policier donne lieu à une enquête poussée.

Le couple fuit, abandonnant les voitures volées mais est trahi par un couple de personnes âgées qui est témoin d’un de leur accidents de la route.

Poursuivie par la nécessité, Aileen ne renonce pas à ses sombres dessins, abattant un nouvel homme, Horton (Scott Wilson), grand-père simplement désireux de l’aider à s’en sortir.

Au final le couple est capturé dans le bar qu’elle fréquente régulièrement sous les yeux de Thomas (Bruce Dern), le seul ami masculin d’Aileen.

Au cours du procès, Selby se retourne contre Aileen, acceptant le jeu de la police consistant à enregistrer ses conversation pour obtenir les déclarations prouvant sa culpabilité.

Aileen pourtant pardonne par amour sa compagne et est conduite dans le couloir de la mort au début des années 90 pour y être exécutée douze ans après.

En conclusion, « Monster » est un film choc, très éprouvant et parfois désespérant, sur le destin chaotique d’une femme ayant tiré les mauvaises cartes dans l’existence, puis basculé dans une spirale de violence la conduisant à sa propre destruction, après avoir occasionné la destruction de plusieurs autres vies.

La relation homosexuelle assez plate entre les deux héroïnes, toutes les deux paumées et marginales, m’a à vrai dire laissé de marbre.

Récompensée par un oscar, la performance de Chalize Theron, plus belle blonde de la Terre, enlaidie et engrossée pour les besoins du film, demeure la principale raison de voir ce film classique sur la dérive de couples de tueurs en série.

Monster (Patty Jenkins)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens