Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 20:11
Cloverfield (Matt Reeves)

Le cinéma revient en force avec « Cloverfield » de Matt Reeves.

Sorti en 2008, « Cloverfield » est un film particulièrement gonflé qui démarre à New-York par une soirée entre étudiants pour fêter le départ de l’un d’entre eux Rob Hawkins (Michael Stahl David) pour le Japon.

Son ami Hud (TJ Miller) a la curieuse idée de tout filmer caméscope à l’épaule et se mu en reporter parfois intrusif pour recueillir les réactions de ses amis, Lily Ford (Jessica Lucas) sublime métisse, son frère Jason (Mike Vogel) et même la taciturne Marlena Diamond (Lizzy Caplan).

Un mini drame éclate lorsque Rob se fâche avec Beth Mc Intyre (Odette Yustman) son ex petite amie alors qu’elle s’affiche à la soirée avec un autre garçon.

La soirée vire à l’orage et toute le monde comprend la nature des relations amoureuses unissant les deux jeunes gens.

Pourtant un évènement hors du commun va venir ramener ses querelles au rang de dérisoire, un immense tremblement de terre secoue la ville et on peut observer des fenêtres les immeubles du centre ville s’embraser et s’écrouler.

Paniqués, les jeunes gens fuient pour sauver leur vie et dans la confusion Rob perd de vue Beth.

Il court avec Lily, Jason et Marlena tandis que Hud filme toute la scène.

Ils rencontrent des gens apeurés, blessés, canalisés par la police vers le pont de Brooklyn.

L’armée intervient face à ce qui ressemble à une énorme créature de la taille d’un building qui résiste aux tirs de tanks et de bazooka.

Pire que cela, l’immonde chose semble capable de lâcher sur la ville des créatures insectoides de la taille de chiens, dotées de capacités de tuer des humains à l’aide de leurs griffes et crocs.

Sur le pont la situation vire au drame lorsque la créature provoque son effondrement et la mort de Jason emporté par la chute.

Surmontant la mort de son frère, Rob se focalise sur Beth, coincée sous les décombres de son immeuble.

Il devient alors obsédé par l’amour de sa vie et prend la décision de retourner dans le centre ville pour la secourir.

Bravant tous les dangers, Rob entraine ses amis dans les couloirs désaffectés du métro pour tenter d’éviter les créatures mortelles.


Mais il comprend trop tard qu’elles ont également investi les sous sols.

Une féroce lutte s’engage dans la nuit et le quatuor parvient à sauver sa vie, même si Marlena, mordue par un des monstres, meurt atrocement malgré les secours des militaires.

Rob parvient à convaincre le lieutenant colonel Graff (Chris Mulkey) de le laisser passer vers le centre et ce dernier tout en lui disant que l’armée va sans doute raser la zone, lui donne un point de ralliement pour une extraction par hélicoptères.

Réduits à trois, les amis parviennent jusqu’à l’immeuble de Beth partiellement écroulé.

Dopés par la volonté inébranlable de Rob, ils parviennent à grimper sur un immeuble attenant et à passer sur celui de Beth.

Ils trouvent la jeune femme inconsciente l’épaule percée par une barre de fer.

Au courage, Rob l’extrait de ce piège mortel et la ramène avec ses amis.

Avec l’évacuation par hélicoptère et le bombardement de la bête par un avion furtif, on se prend à rêver de la fin du cauchemar, mais celle-ci surgit des flammes et s’arrange pour faire chuter l’appareil emportant les amis.

Lily périt vraisemblablement dans le crash, Hud est massacré par le monstre mais Beth et Rob survivent en se cachant dans un tunnel de Central park.

Se sachant condamnés par la destruction imminente du centre de la ville, ils témoignent une dernière fois sur la caméra de Hud.

En conclusion, « Cloverfield » est une véritable petite bombe de film catastrophe hyper réaliste, prenant aux tripes et mettant mal à l’aise par son coté 11 Septembre sans expliquer une seule seconde la nature exacte du châtiment s’abattant sur cette bonne vielle ville de New-York.

Le film vous happe dans son scénario diabolique, bien aidé en cela par de fantastiques effets spéciaux et par de vicieux flash back évoquant l’intimité de Rob et Beth en ballade au bord de mer à la foire de Coney island.

Autre innovation majeure, la réalisation caméra à l’épaule, est pour beaucoup dans le coté nerveux et brut de décoffrage du film.

Fort de tous ses atouts, « Cloverfield » fait oublier la médiocrité de ses acteurs, à l’exception de la sublime Jessica Lucas et offre un spectacle moderne parfaitement réjouissant.

Bienvennu au XXI ième siècle !

Cloverfield (Matt Reeves)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens