Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 18:17
Lost saison 1, épisodes 5 et 6 (Jeffrey Jacobs Abrams)

On continue avec « Lost saison 1, épisodes 5 et 6 » de Jeffrey Jacobs Abrams.

Dans l’épisode 5 écrit par Christian Taylor et réalisé par Kevin Hooks, Jack Shephard (Matthew Fox) secourt Boone Carlyle (Ian Somerhalder) qui tentait lui-même de sauver de la noyade une femme, qui meurt finalement.

Malgré son exploit, Jack vit comme un échec personnel la mort de cette femme et revit un passé douloureux, notamment vis-à-vis de son père, Christian (John Terry), lui-même médecin, qui le rabaissait volontairement avant de en proie à des problèmes personnels, quitter le domicile conjugal et partir en Australie pour y mourir mystérieusement victime d’une crise cardiaque.

Très affecté par cette mort, Jack tentait de faire rapatrier son corps aux Etats-Unis, lorsque son vol s’est écrasé.

Victime d’hallucinations, Jack erre sur l’ile à la recherche du cercueil de son père qu’il trouve vide, avant d’être finalement secouru par John Locke (Terry O ‘Quinn).

Mais le manque d’eau se fait alors sentir auprès des survivants.

Le manque de discipline du groupe est alors pointé mais plus que cela c’est la disparition des bouteilles d’eau qui orientent les soupçons vers Sawyer (Josh Holloway), seul à cacher des objets dérobés dans les débris de l’avion.

Sawyer est finalement mis hors du coup, tandis que Jack, Kate (Evangeline Lilly), Lock et Charlie (Dominic Monaghan) se rendent dans la jungle pour reconstituer leurs réserves d’eau à partir d’une source trouvée par Jack.

Emballé par sa découverte, Jack propose que le groupe se déplace vers la foret pour se rapprocher de la source d’eau et bénéficier de l’abri naturel constitué par les grottes.

Cette proposition est soumise aux autres naufragés restés sur la plage avec un accueil plus que divisé, certains préférant rester visibles d’un avion ou d’un bateau.

Dans le sixième épisode réalisé par Michael Zinberg sur un scénario de Javier Grillo-Marxuach, l’action se déplace du coté du couple coréen composé de Sun Kwon (Kim Yoon Jin) et Jin Soo Kwon (Daniel Dae Kim).

Sans que l’on comprenne exactement pourquoi Jin agresse sauvagement Michael Dawson (Harold Perrineau Jr) sur la plage, manquant de le tuer à coups de poings avant que Sawyer et Sayid (Naveen Andrews) n’interviennent l’immobilisant à un tronc d’arbre avec une paire de menottes.

Les motivations de Jin restent obscures, la barrière de la langue faisant le reste.

Un nouveau flash back montre l’histoire du couple, avec Jin modeste pécheur séduisant Sun, fille d’un riche homme d’affaires coréen, et parvenant à convaincre ce père autoritaire de l’épouser.

Jin est alors embauché par Mr Kwon, et change alors brusquement de statut social ainsi que de comportement, devenant plus dur et brutal avec sa femme.

On comprend en réalité que Jin exécute les basses besognes de Kwon un chef mafieux et accepte cette situation pour ne pas perdre la face devant Sun, qui écœurée par ces révélations, envisage sérieusement de le quitter, avant de s raviser in extremis dans l’aéroport.

Du coté des autres survivants, après avoir essuyé une attaque de guêpes, Jack, Locke, Charlie et Sayid, trouvent les corps de ce qui ressemble à d’autres naufragés, visiblement morts depuis plus de cinquante ans.

Cette découverte n’est pas pour remonter le moral du groupe, d’autant plus que Charlie sous l’effet du manque de drogue commence à se sentir nerveux.

Au final, Sun finit par flancher, s’adressant en anglais aux autres naufragés pour expliquer que la montre trouvée par Michael, était un cadeau de son père à son mari, ce qui a déchainé sa colère.

La proposition de Jack aboutit à l’éclatement du groupe, entre ceux préférant la plage et ceux désireux de s’enfoncer dans la jungle à ses cotés.

En conclusion, « Lost saison 1, épisodes 5 et 6 » s’avère nettement plus faible que les précédents avec une intrigue quelque peu stagnante et le développement de personnages à mon sens beaucoup moins intéressants.

On découvre un Jack plus torturé et fragile qu’il n’y parait derrière la façade de médecin responsable et organisé, et des époux coréens, toujours aussi difficiles car vivant volontairement en marge du groupe.

Après l’excitation des premiers épisodes, Lost marque le pas et ne propose pas réellement de choses concrètes ou réellement novatrices permettant de se passionner pour la suite de la série …

Lost saison 1, épisodes 5 et 6 (Jeffrey Jacobs Abrams)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens