Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 10:38
Lost saison 1, épisodes  11 et 12 (Jeffrey Jacobs Abrams)

L‘action se précipite dans « Lost saison 1, épisodes 11 et 12 ».

Dans l’épisode 11 écrit par Javier Grillo-Marxuach et réalisé par Stephen Williams, Ethan Rom (William Mapother) le naufragé inconnu passe à l’acte et enlève Claire Littleton (Emilie de Ravin) pourtant encadrée de Charlie Pace (Dominic Monaghan) qui comprend trop tard la menace qu’il représente.

Les autres naufragés deviennent inquiets de cette disparition et lancent une battue pour retrouver Claire et Charlie.

Jack Shephard (Matthew Fox) se sent particulièrement impliqué dans cette recherche puisqu’il n’a pas réellement cru aux angoisses de Claire et les a mises sur le compte de l’accouchement imminent.

Guidé par Locke (Terry O ‘Quinn), seul capable de suivre une trace dans la foret, Boone (Ian Somerhalder), Kate (Evangeline Lilly) et Jack s’enfoncent profondément dans la jungle.

Très nerveux, Jack revit par flashback interposé une histoire douloureuse dans laquelle un de ses patientes décède après que son père Christian (John Terry) ivre au bloc opératoire, est commis une faute médicale.

Après avoir cédé à son père pour couvrir sa faute et préserver sa carrière qui représente toute sa vie, Sam se rétracte finalement devant la commission chargée d’examiner les fait et énonce clairement la vérité, chargeant ainsi son propre père d’une faute lourde.

De retour dans la réalité, Jack perd la raison et retrouve finalement Charlie pendu à un arbre.

Aidé de Kate, il parvient à le décrocher et à le ranimer assez miraculeusement mais le rocker reste choqué et muré dans un mutisme profond.

Il concède simplement que c’est bien Ethan qui les a agressé et qu’il en voulait spécifiquement à Claire et son bébé.

Sous les conseils de Kate, il prend alors la sage décisions de retourner au camp mettre Charlie en sécurité, tandis que Locke et Boone continuent la traque même avec la nuit tombante.

Dans l’épisode 12 écrit par Damon Lindelhof/Jennifer Johnson et réalisé par Jack Bender, Locke et Boone tombent sur une trappe métallique en plein milieu de la jungle et décide d’investiguer.

Kate et Sawyer (Josh Holloway) partis en patrouille au Sud de l’ile, tombent sur une cascade idyllique et se baignent sensuellement avant de déchanter lorsqu’ils réalisent que des corps gisent au fond de la rivière.

Il s’agit en réalité de passagers de leur vol, dont les corps sont restés coincés aux sièges.

Sawyer plonge et aide Kate à extraire une mallette métallique à laquelle la jeune femme semble particulièrement tenir.

Fidèle à sa réputation de rebelle, il refuse de lui donner et résiste à une réaction violente de Kate qui le frappe d’un coup de tête.

Mais Sawyer est incapable d’ouvrir la mallette, qui contient un système de protection particulièrement efficace.

Kate se rapproche alors de Jake, lui livre une partie de la vérité sur son contenu, avec notamment deux pistolets neuf millimètres et des cartouches appartenant au marshal décédé.

Le seul moyen pour ouvrir la mallette est de déterrer le malheureux marshal et de récupérer sur son cadavre la clé ce qu’ils font non sans que Kate tente encore une fois de duper Sam en lui subtilisant la clé.

Au travers d’un nouveau flashback on comprend mieux le passé de Kate avec la participation à un hold hup particulièrement violent en Australie, ou la jeune femme n’hésite pas à doubler ses associés, notamment son amant Jason (Victor Browne) le chef du gang, pour récupérer la mallette en question.

De plus en plus dur, Jake va trouver Sawyer et le menace de ne plus lui donner d’antibiotiques si il ne leur rétrocède pas la mallette, ce qui entrainera le retour de l’infection à son bras et probablement une amputation.

Tout en grognant, Sawyer comprend que le jeu ne vaut pas la chandelle et cède.

Jack et Kate récupère donc le contenu, notamment les armes, qui peuvent s’avérer utiles dans la jungle face notamment aux inconnus s’y trouvant et ayant enlevé Claire.

De son coté, Sayid (Naveen Andrews) qui a finalement repris des forces, bénéficie de la clémence de Sawyer, qui aurait pu en profiter pour se venger de la tentative de meurtre qu’il a subi et s’attelle avec les connaissance de Shannon en français, à essayer de décrypter les documents volés à la naufragée Rousseau.

La cohabitation est difficile, et le duo improbable composé de la bimbo et de l’ancien tortionnaire, arrive à la conclusion que les phrases désordonnées forment une vieille chanson française de Charles Trenet, « La mer ».

En conclusion, « Lost saison 1, épisodes 11 et 12 », provoque un net regain d’intérêt avec l’enlèvement de Claire, l’agression de Charlie, la présence hostile d’autres habitants.

L’exploration du passé des personnages se révèle intéressante, avec les troubles de Jack par rapport à son père, qu’il a symboliquement tué en destituant de son prestige de chirurgien et son acharnement à retrouver Claire à tout prix.

Kate reste également fascinante en raison de sa dangerosité notamment sa vénéneuse capacité à manipuler les gens, ce qui semble attirer Sawyer, qui dispose grosso modo des mêmes aptitudes.

Après le douzième épisode, on a qu’une seule envie, poursuivre !

Lost saison 1, épisodes  11 et 12 (Jeffrey Jacobs Abrams)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Aventure
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens