Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 21:47
Daredevil n°256 (Ann Nocenti, John Romita Jr)

Tout va très vite avec « Daredevil n°256 » ,suite de la série imaginée en 1988 par Ann Nocenti (scénario) et John Romita Jr (dessins).

Matt Murdock continue de s’enfoncer davantage dans sa relation avec la douce et séduisante Mary sans se douter du danger mortel qu’elle représente pour lui.

En réalité, Mary est elle-même déchirée par sa double personnalité et lutte contre l’influence de son envahissant double Tyhpoid.

Chargée par le Caïd d’acheter un juré dans le procès Kelco, Tyhpoid soudoie une pauvre femme esseulée qui ne peut résister à son terrible pouvoir d’influence.

Daredevil est donc contraint d’intervenir pour rétablir la balance de la justice et se heurte alors pour la seconde fois à Tyhpoid qui monte la garde non loin de son appartement.

Plus prudent qu‘au premier match, Daredevil entraine son adversaire dans les égouts pour restreindre ses pouvoirs télé-kinésistes et profiter de l’avantage de son sens radar dans l’obscurité.

Mais encore une fois, Daredevil semble encore avoir le dessous sur ce redoutable adversaire maniant à merveille le sabre et évite de justesse de périr noyé dans les égouts avant que Tyhpoid gagnée par le psychisme de Mary ne relâche finalement son étreinte.

Après ce combat éprouvant, les deux ennemis se retrouvent sous leur identité civile au procès de Kelco pour écouter le verdict forcément objectif reconnaissant la société du Caïd coupable et faire bénéficier le jeune Tyrone d’indemnisation.

Plus renfrogné que jamais, le Caïd encaisse ce revers mais rumine en secret sa terrible vengeance …

En conclusion, « Daredevil n°256 » continue brillamment la lancée des précédents numéros, nouant encore davantage le lien entre Daredevil et sa mortelle ennemie, sur fond de procès.

Si le super héros rencontre une belle victoire devant les tribunaux en faisant reconnaitre, nous sommes en 1988, un crime écologique, on devine non sans inquiétude la sourde vengeance du Caïd se tramer en secret.

Brillant sur tous les tableaux, ce « Daredevil n°256 » nous gratifie de surcroit d’un combat âpre et tendu entre les deux ennemis dans des égouts putride ou chacun se souille davantage physiquement et moralement …

Daredevil n°256 (Ann Nocenti, John Romita Jr)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens