Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 20:10
Bad for you baby (Gary Moore)

C’est avec un certain émoi que vais-je aborder « Bad for you baby » dernier album solo de Gary Moore avant sa mort en 2011.

Pour cet ultime disque sorti en 2008, Gary opte pour une pochette à l’artwork sobre ou on voit l'artiste jouer sous la pluie.

On débute par « Bade for you baby » solide boogie sur lequel le doigté du guitariste donne son plein rendement et c’est en mode énervé que déboule ensuite « Down the line » qui déroule un tempo rock plus que soutenu.

Sur une robuste ossature de riffs se pose le mid tempo « Umbrella man » avant que l’Irlandais aux doigts de fée ne lève le pied sur « Holding on » premier titre réellement bluesy excellemment chanté.

Les guitares redeviennent offensives sur « Walkin thru the park » reprise de Muddy Waters remarquablement enlevé qui laisse la place à « I love you more than you’ll ever know » languissante ballade bluesy de Al Kooper telle que Moore aime jouer à chacun de ses albums.

Passé les dix minutes soporifiques de cette ballade particulièrement statique, l’heure du réveil sonne avec « Mojo boogie » reprise de JB Lenoir bienvenue bien que volontairement rétro.

Gary poursuit au train avec « Someday baby » nouvelle reprise de Waters qui ne fait guerre d’étincelles, s’enfonce dans son cher blues stéréotypé « Did you ever feel lonely ? » qui s’étire sur plus de six minutes.

La fin du disque arrive alors avec « Preacher man blues » blues chaud et fiévreux comme une lourde soirée orageuse d’été et « Trouble ain’t for behind » ultime ballade bluesy toute en toucher qui permet à cette légende du hard et du blues de tirer sa révérence sur une jolie note de sensibilité.

En conclusion, avec son titre un tantinet passe partout, « Bad for you baby » constitue une belle sortie de scène pour Gary Moore, un peu à l’image de sa prolifique carrière, mêlant rock parfois musclé et blues racé peut être un peu trop influencés par leurs vénérables modèles mais toujours de haute voir très haute qualité.

Plus complet, équilibré et inspiré que son prédécesseur, « Bad for you baby » est un bon album de blues rock qui fait honneur au style et confirme tout le plaisir qu’on pouvait avoir à écouter Gary Moore placer riffs et solo magiques tout en n’oubliant pas de soigner son chant, souvent incroyablement émouvant.

Le rideau tombe donc sur la carrière et la vie d’un des plus grands guitaristes de rock qui ait foulé cette terre, ce qui ne peut que laisser un fort parfum de tristesse.

So long Mr Moore et saluez donc Mr Hendrix de notre part.

Bad for you baby (Gary Moore)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Blues rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens