Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 22:22
Silver surfer tome 2, révélations (Dan Chariton, Stacty Weiss, Lan Medina)

La collection 100% Marvel avec en 2004, « Silver surfer 2, révélations » de Dan Chariton/Stacy Weiss (scénario) sur des dessins de Lan Medina.

Cette grande fresque au scénario alambiqué et ambitieux voit le Surfer chargé par une divinité supérieure appelé Ayaman, de rassembler les enfants au patrimoine génétique le plus intéressant pour les embarquer dans un vaisseau spatial afin d’échapper à la destruction imminente de l’humanité arrivant par Mardouk, sorte de machine géante de la taille d’une planète.

Véritables démiurges, la race des Annukis seraient responsables du peuplement des planètes, comme la Terre, ou ils déclenchèrent la création de l’homme mais sont également à l’origine de la venue de Mardouk sensé éliminer l’homme lorsque celui s’engage sur une voie qu’ils jugent néfaste à son évolution.

Mais le Surfer, tiraillé par son éternelle attirance pour l’espèce humaine, répugne au fond de lui à laisser périr la Terre, et fait une première entorse à sa mission en ramenant un des enfants du vaisseau, Ellie à sa mère Denis Waters, voyante noire de la Nouvelle Orléans.

Ellie n’est cependant pas une enfant comme les autres et déchaine d’immenses pouvoirs tuant un commando américain envoyé par le milliardaire Stewart Acheron pour récupérer son fils Gabriel également enlevé par le Surfer en raison de ses facultés surhumaines.

Tandis que Ellie, Denis et un policier nommé Elvis se lancent dans une cavale, le Surfer emmène Gabriel sur le planète Sof, sorte de paradis ou les enfants sauvés pourront échapper à Mardouk, se développer avant de venir repeupler d’autres mondes dont la Terre.

Sur Sof, Gabriel se voit enseigner une leçon de philosophie par une petite femme nommée Aya, qui unie à son mari Aman, forme Ayaman rappelle à un Surfer en plein questionnement la nécessité de sa mission.

Le Surfer revient donc avec Gabriel sur le vaisseau et met au courant l’alien Amnel de ses intentions de voyages.

En Louisiane, ou Ellie et ses alliés ont trouvé refuge chez une adepte du vaudou, Elvis gamberge lui-aussi et finit par droguer la mère et la fille pour livrer Ellie aux militaires de Acheron.

A son réveil, Denis désespérée se blesse grièvement au volant d’un camion et est recueillie dans le vaisseau alien du Surfer ou Amnel lui procure des soins extra-terrestres et la rassure quand au devenir de sa fille.

De son coté, Acheron tente d’amadouer en douceur Ellie sur une ile du Pacifique surveillée par d’importants effectifs militaires mais la jeune fille se montre toujours aussi imprévisible, capable de projeter d’énormes quantités d’énergie suffisantes pour couler des navires et secouer Acheron à tel point que les militaires sont obligés d’intervenir pour la neutraliser.
Le Surfer qui tente de la secourir sur une ile du Pacifique rebrousse brutalement chemin après avoir subi des tirs de missiles et décide de se focaliser sur sa mission d’évacuation.

Ceci n’est pas du gout d’Amnel qui après avoir promis à Denise de secourir sa fille, se rend sur Terre dans un vaisseau spatial ou il est abattu par les militaires au grand dam d’Acheron qui redoute l’escalade à l’arme nucléaire promise par le gouvernement américain.

Mais le Surfer intronisé Commandant par les aliens, se montre incapable de piloter le vaisseau jusqu’à sa destination car il n’est pas toujours convaincu en son fort intérieur de la légitimé de sa mission.

Etrangement il trouve en Denise un soutien inattendu, car celle-ci lui rappelle Shalla-ball son amour de jeunesse laissée sur la planète Zenn-la et prend finalement la décision de revenir sur Terre chercher Ellie afin de trouver l’apaisement de sa conscience et les capacités à piloter le vaisseau.

Sur Terre, le Surfer essuie un tir des missiles nucléaires, parvient de justesse à contenir l’explosion, mais ne peut empêcher la mort d’Acheron et le déchainement du pouvoir de Ellie qui détruit tous les militaires en bordure de l'atoll en représailles.

Perturbé par la mort de son père, Gabriel profite de l’occasion pour prendre le contrôle du vaisseau libérant d’énormes pouvoirs jusqu’ici à l’état latent, tuant son rival cyborg Noah, puis fédérant les autres enfants pour capturer l’équipage alien.

En réalité, l’enfant est manipulé par Mardouk pour retourner le vaisseau contre la Terre afin de provoquer un choc ayant pour but la destruction de la race humaine.

Bien que sonné par l’attaque nucléaire, le Surfer se reprend, intervient en se rendant dans le centre de le Terre pour inverser à l’aide des immenses pouvoirs le processus de destruction enclenché par le vaisseau en l'expulsant hors de l'écorce terrestre.

Mais la clé de tout est révélée à Ellie par Ayaman, notamment son rôle de rêveuse incarnant l’espoir de l’humanité.

La jeune fille peut alors reconstruire la réalité du monde en repartant sur des bases plus positives avec sa mère, les Achérons ressuscités et même Elvis pardonné.

Libéré, le Surfer peut alors reprendre son chemin de vagabond de l’espace.

En conclusion, « Silver surfer 2, révélations » dénote quelque peu par son ton par rapport aux récits classiques Marvel.

Chariton et Weiss optent pour un scénario beaucoup trop tortueux et cérébral pour passionner avec une vision particulièrement osée de l’évolution humaine en s’inspirant fortement de la mythologie sumérienne au risque de choquer les principales religions dominantes actuelles, toutes monothéistes.

Dans ce dédale faisant des dieux sumériens des extra-terrestres, le Surfer joue à merveille son rôle de protecteur de la Terre, lorgnant lui plus du coté du christianisme (Noé, Jésus Christ) sauveur des hommes face à des divinités trop supérieures pour éprouver une quelconque pitié.

Pourtant, l’action patine, peine à passionner et aurait sans doute eu à gagner à proposer des confrontations plus directes entre super créatures que de se complaire dans une vision pseudo philosophique et spirituelle du comic book ou le fantastique potentiel du Surfer apparait sous exploité.

Fortes critiques également sur le style de Lam Medina, trop froid, léché et statique pour combler par des charmes esthétiques ce que le scénario ne peut offrir.

On pourra donc passer sans difficultés outre cet aventure certes impressionnante mais trop vainement cérébrale pour séduire.

Silver surfer tome 2, révélations (Dan Chariton, Stacty Weiss, Lan Medina)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens