Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 09:09
JLA/Avengers, tome 3 (Kurt Busiek, George Perez)

Nous restons dans le monde des super héros avec « JLA/Avengers, tome 3 » de Kurt Busiek (scénario) et George Perez célébrissime dessinateur.

Sortie en 2003-2004, cette mini saga en trois épisodes a pour principal mérite d’accéder à un vieux rêve de fan, provoquer un méga crossover entre les deux principales équipe de super héros du monde Marvel et de celui de DC comics, les Vengeurs et la Ligue de Justice Américaine.

Dans le troisième volet de la série, les héros qui se remettent de leur match pour le compte d’un nouveau jeu XXL fomenté par une alliance entre le Grand Maitre et Metron, voient leurs réalités tanguer dangereusement alors qu’ils s’apprêtent à fraterniser.

Le Docteur Fatalis semble en effet avoir été vaincu par la JLA avec une aide inattendue d’œil de Faucon, ce qui provoque l’animosité de son rival Green Arrow avant une téléportation sur l’hydrobase des Vengeurs, qui viennent de leur coté de vaincre le robot Brainiac.

Seuls Captain america et Superman se montrent capables de percevoir les altérations de la réalité et les multiples sauts spatio temporels que les deux équipes effectuent.

La tension monte donc d’un cran entre les deux leaders qui s’accusent mutuellement du phénomène.

Alors une explosion se produit et on retrouve un duo improvisé Vision/Aquaman dans les décombres d’une ville ressemblant à Metropolis.

Agressé par une équipe de super criminels dans lesquels on reconnait le féroce Shrapnel, le vicieux Sonar et la vénéneuse Poison Ivy au milieu d’autres durs à cuirs, Vision et Aquaman se défendent avec courage mais semblent submergés.

Heureusement l’association JLA/Avengers (Iron-man, Green lantern, Thor, Wonder Woman, Captain america) survient et permet de prendre aisément le dessus sur ce groupe se disant travailler pour un maitre mystérieux, dont Thor se propose de suivre les émanations grâce aux pouvoirs de son marteau.

Dans le New-York des Vengeurs, un gigantesque incendie éclate et mobilise les forces communalisés du reste des deux équipes (Superman, Batman, Martian Manhunter, Flash, Sorcière rouge, Guêpe, Goliath).

Cette fois ce sont les facultés télépathiques du Manhunter qui permettent de remonter à la source de ces fluctuations d’énergie et de joindre l’équipe de Metropolis pour enfin identifier l’auteur de ces troubles, le dénommé Krona, piégé entre deux réalités par le Grand Maitre après l’avoir agressé.

Il faut une double intervention de Green lantern et de la Sorcière rouge qui connectent leurs pouvoirs mystiques aux esprits de leurs amis pour bloquer en apparence le processus de distorsion enclenché par Krona

Après un semblant de répit, les deux camps comprennent que Krona n’est pas définitivement neutralisés et reçoivent l’aide impromptue du mystérieux Phantom stranger pour retrouver la trace du Grand Maitre, grièvement blessé par Krona mais encore conscient qui leur explique qu’il a piégé son agresseur entre leurs deux univers pour mettre fin à ses ambitions, mais que ceci n’a fait que provoquer chez lui une envie de créer un nouveau Big Bang afin de devenir l’égal d’un Galactus en termes de connaissances et pouvoirs cosmiques.

Toujours affaibli, le Grand Maitre montre aux héros ce qu’adviendra leurs futurs respectifs et individuels si ils interviennent pour rétablir la réalité, ce qui glace le sang de certains en se voyant aux devants d’échecs, de pertes, de morts et de folie.

Mais les héros étant des héros, ils surmontent leurs appréhensions personnelles au profit d'une cause collective plus noble, se fédèrent pour partir ensemble à l’assaut de la monstruosité cosmique appelée Krona.

En conclusion, malgré sa complexité, « JLA/Avengers, tome 3 » ne déçoit pas et tient solidement la route en proposant une explication acceptable de la confrontation de deux univers soigneusement disjoints pour des raisons commerciales et artistiques, ceux de Marvel et de DC.

Le concept d’altération de la réalité est séduisant, et le lecteur apprécie qu’on joue avec ses sens dans de multiples sauts spatiaux jusqu’à découvrir la trame se déroulant.

Au cours du récit on apprend également que des précédents de rencontres entre les deux camps existent avec des alliances de super criminels de premier plan : Ultron et Amazo, le Moissonneur et la Clé, Kang et le Seigneur du temps.

Mais sans doute encore plus que ce récit de bonne facture, ce sont les dessins somptueux de Perez qui viennent ici couper le souffle, avec un déferlement de majesté, de finesse, de puissance et de couleurs plongeant le lecteur dans un ravissement des sens à chaque page.

Remarquable, habile, excitant, splendide visuellement, ce crossover ne dépareille pas dans la longue histoire Marvel/DC comics et honore ces auteurs !

JLA/Avengers, tome 3 (Kurt Busiek, George Perez)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens