Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 20:35
Inside information (Foreigner)

Petit saut dans le temps pour nous emmener en 1987 avec « Inside information », le sixième album de Foreigner.

Après le succès important de « 4 » et « Agent provocateur » non seulement aux Etats-Unis mais également au Royaume-Uni et même o surprise en France, Foreigner était particulièrement attendu au tournant.

Le moins que l’on puisse dire est que cet album à la pochette insipide commence de manière convaincante par « Heart turns to stone » mid tempo rythmé aux refrains solides sur lequel la voix mélodique de Lou Gramm donne son plein rendement.

Les américains gonflent leurs biceps et montrent le poing sur le réjouissant « Can’t wait » qui lorgne franchement vers le hard-fm avec des refrains très appuyés.

Plus doux, « Say you will » fait la part belle aux synthétiseurs au son aujourd’hui un peu daté tandis que « I don’t want to live without you » verse dans la ballade facile bien mollassonne.

Tout ce beau monde se ressaisit sur « Counting every minute » qui fait preuve d’une belle énergie hard rock, avec dans son sillage un « Inside information » et « Beat of my heart » musclés et entrainants.

Foreigner poursuit sur sa lancée avec un « Face to face » également appuyé et soigné avant de revenir à un style qu’il affectionne tout particulièrement, la ballade classieuse sur « Out of blue » bien aidé en cela par le timbre de voix de son chanteur et l’apport des claviers de Thom Gibel.

On termine par un dernier coup d’éclat le très solide « A night to remember » à la dynamique hard-fm bien saillante.

En conclusion, même si « Inside information » eut moins de succès que ses prédécesseurs et marqua le début du déclin de Foreigner tout du moins en Europe, reconnaissons que sa qualité intrinsèque reste même plus de vingt cinq, une belle preuve de la constance du groupe.

Encore une fois, la musique des américains apparait très calibrée, très standardisée mais fonctionne toujours bien avec de très nettes influences hard rock tempérée par les synthétiseurs des années 80 et par le style de chant très mélodique de Lou Gramm, qui reste dans le genre, lui aussi une référence.

Dynamique, entrainant, mélodique dans ses ballades pas toujours incroyablement inspirées, « Inside information » continue comme ses auteurs, de forcer le respect.

Inside information (Foreigner)

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth - dans Rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Seth
  • : Articles/Chroniques pour un partage de voyages interieurs majoritairement littéraires
  • Contact

Recherche

Pages

Liens